Le ciel entier dans tes yeux sombres

Laisse nager le ciel entier dans tes yeux sombres, et mêle ton silence à l’ombre de la terre : si ta vie ne fait pas une ombre sur ton ombre, tes yeux et ta rosée sont les miroirs des sphères

[…]

Contemple, sois ta chose, laisse penser tes sens, éprends-toi de toi-même épars dans cette vie. Laisse ordonner le ciel à tes yeux, sans comprendre, et crée de ton silence la musique des nuits.

Paul Fort, Ballades françaises.

Lire le billet