accueil

Je ne suis pas partisan de la rature

J’ouvre un nouveau carnet afin d’y cultiver – peut-être – des fleurs nouvelles. On y trouvera des fragments, de littérature ou de code, de code ou de littérature. On tirera sa subsistance des sédiments numériques déjà déposés ailleurs, traces numériques qui nous constituent. On essaiera d’y avancer des œuvres aussi et surtout – de ces œuvres qui vivent en nous.