accueil

La fabrication de mythologie contemporaine

Pourquoi n’y a-t-il pas de produits dérivés de l’oeuvre de Balzac ?

Avec le régime économique du droit d’auteur en Europe, on s’est donné l’impossibilité de créer une mythologie contemporaine ; il n’est donc pas surprenant que les jeunes aillent se nourrir dans le monde anglo-saxon ou japonais, où les propriétés intellectuelles appartiennent aux sociétés, et pas au créateur. L’Europe ne crée plus de mythologies, parce qu’elle s’est limitée pour protéger les créateurs - ce qui est par ailleurs une bonne chose. Aux États-Unis, les auteurs ne sont pas protégés, mais par contre ils génèrent de la mythologie.

Alphabrick, Entretien avec Marc Atallah 2/2