accueil

Le féminisme de Stephen King

Stephen King expliquait ses difficultés à construire des personnages féminins dans Écrire.

On sait comment fonctionne l’écriture de King quand elle atteint son plus haut niveau (ce qui est très souvent le cas): où que soit placé le curseur entre réalisme et fantastique, c’est un malaise profond qui vient s’installer chez les lecteurs et lectrices. L’envie de tourner les pages vient moins de l’envie de connaître la fin que de celle de s’extirper en même temps que les personnages d’un bourbier fait d’idées noires et d’événements pour le moins traumatisants. Avec, en fin de course, un sentiment de soulagement sur lequel personne ne se fait d’illusion: il est absolument factice et ne permettra pas de mieux dormir les nuits suivantes.

Comment Stephen King s’est plongé dans l’enfer des violences faites aux femmes.