accueil

Patience et conflit

Il y a un symptôme assez classique dans certains récits, un fantasme d’harmonie de la part de l’auteur, par exemple une histoire d’amour banale dans laquelle tout se passe bien. La vie est faite de conflits, pourquoi ne pas en mettre dans nos fictions ? Je comprends les gens qui vivent un cauchemar dans leur vie quotidienne et qui voudraient de l’harmonie. Ils vont donc raconter une histoire où tout se passe bien, mais qui ne va pas passionner l’autre. Le conflit, c’est un outil de caractérisation, de crédibilité.

Un excellent entretien sur le récit et la narration, en trois parties, avec le scénariste Yves Lavandier.